11/02/2012

On ne reconnaîtra jamais Israël ...et al-Qods est la capitale de la Palestine libérée.

Hannia.jpg"La lutte (des Palestiniens) continuera jusqu'à la libération de la totalité de la terre de Palestine et de Jérusalem, et le retour de tous les réfugiés palestiniens chez eux", affirme Ismail Haniyeh dans un discours retransmis par la télévision iranienne, lors de la célébration du 33e anniversaire de la Révolution islamique Iranienne de 1979.

Ces propos qualifiés comme intransigeants par la presse pro-sioniste montre à quel point le printemps arabe donne l'espoir et la force "politique et morale" aux Palestiniens afin de réaliser eux-mêmes leur "printemps" après des décennies de souffrances!

Le chef  du Hamas qui gouverne respectivement les zones autonomes de Cisjordanie et la bande de Gaza, affirme en plus que son parti "ne reconnaîtra jamais Israël", et ne pourra jamais  reconnaître l'occupation israélienne ou  abandonnions la résistance.

A noter que MM. Abbas et Khaled Mechaal le chef du Hamas en exil ont signé lundi à Doha un accord qui prévoit de confier au président palestinien la direction d'un gouvernement transitoire d'indépendants chargé d'organiser des élections, afin de mettre un terme à des mois de discussions stériles sur le choix du Premier ministre.

 

 

21:12 Publié dans Palestine | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : savoir | |  Facebook | | | | Palestine

Commentaires

Ce n'est pas avec ce genre de déclarations que la Paix arrivera.

Écrit par : Victor Winteregg | 12/02/2012

Répondre à ce commentaire

Paix? quelle paix? la paix arrivera lorsque vous reconnaitrez que votre nom est Dimitriscu. Ensuite vous regagnerez votre pays la Roumanie et de cesser de propager la discorde en Suisse.

Écrit par : Samy | 12/02/2012

Répondre à ce commentaire

La Suisse est mon pays ... pourquoi aller en Roumanie ?
Sachez épeller juste le nom de famille des autres ... DUMITRESCU.

Écrit par : Victor Winteregg | 13/02/2012

Répondre à ce commentaire

Samy? Parce que vous vous êtes Suisse?

Encore une leçon pour vous MF:

Gaza n’est pas une ville « palestinienne » par le professeur Franklin
décembre 11th, 2012 Rub - Europe-Israel.org
katif
Détruire les mythes du Proche-Orient (Chapitre 2)

La semaine dernière, nous avons montré que, au 17e siècle, la majorité des habitants de « Palestine » (terme romain utilisé pour désigner la terre d’Israël) étaient des juifs, avec une forte minorité de chrétiens, et qu’il n’y avait que peu de musulmans sur cette terre à cette époque. (1)

Cette semaine, nous allons étudier un lieu précis de cette région : Gaza.
Ce que dit la propagande des médias et des chancelleries

Selon la propagande des journalistes et diplomates occidentaux, Gaza est une ville « palestinienne » et musulmane. Jamais, au grand jamais, la présence de juifs dans cette ville n’est évoquée. Comme s’il fallait effacer toute mémoire des juifs dans cette ville, à la façon des nazis tentant d’effacer toute présence et toute mémoire juives en Europe de l’Est, pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

Cette propagande des journalistes et diplomates occidentaux n’est que la fidèle reprise des mensonges négationnistes et antisémites diffusés par les groupes terroristes musulmans que sont le Hamas, le Jihad Islamique, le FPLP, le Fatah, l’OLP, etc.

En réalité, au cours des siècles, Gaza a été habitée et occupée par une dizaine de peuples différents, dont le peuple juif.
Gaza dans l’antiquité

De 140 à 36 avant J.-C., la dynastie juive des Hasmonéens règne sur la Judée. (2)

En 96 avant J.-C., après un long siège, le roi hasmonéen Alexandre Jannée (103-76) s’empare de Gaza et incorpore son territoire au royaume juif.

L’invasion romaine de Pompée, en 63 avant J.-C., met fin à cette domination juive sur Gaza. (3)
Gaza pendant l’occupation byzantine

Pendant l’occupation romaine et byzantine (2e au 7e siècle après J.-C.), Gaza est habitée en majorité par des chrétiens. (4)

Une forte minorité juive y vit, y travaille, et y fréquente ses synagogues.

L’une de ces synagogues de Gaza est découverte en 1965, par des archéologues égyptiens (qui tentent dans un premier temps de la faire passer pour une église). Elle se trouvait en plein centre de la ville antique de Gaza (aujourd’hui, dans le quartier de Rimal).

Dans l’aile sud de cette synagogue, un pavement en mosaïque, représentant, entre autre, David jouant de la harpe, est dégagé. Peu après, des vandales musulmans arrachent la partie de mosaïque contenant le visage de David, afin de supprimer cette preuve de présence juive à Gaza. Heureusement, en 1967, lors de la Guerre des Six-Jours, Israël capture Gaza : ce fragment de mosaïque est restauré, et depuis exposé dans le musée d’Israël, à Jérusalem. (5)

Selon une inscription, cette mosaïque a été réalisée en 508-509 après J.-C. ; en 634 après J.-C., les Arabes musulmans prennent Gaza, détruisent les églises et les synagogues, et assassinent plus de 4000 chrétiens et juifs. (6)

Gaza au dix-septième siècle

Pendant l’occupation musulmane (Arabes de 634 à 1277 ; Mamelouks de 1277 à 1516 ; Ottomans de 1516 à 1917), des juifs et des chrétiens se ré-installent peu à peu à Gaza. Considérés par les musulmans comme des dhimmis, ils y vivent (comme dans tous les territoires contrôlés par des musulmans) comme des sous-humains, pouvant être à n’importe quel moment insultés, battus, volés, torturés, assassinés.

Pendant cette période, des rabbins officient à Gaza.

Le plus célèbre des rabbins de Gaza est Israël Ben-Moses Najara (1555-1625), poète, commentateur de la Bible, kabbaliste, et prêcheur. Dans ses poèmes, écrits en araméen et en hébreu, il s’inspire de chants et de mètres grecs, espagnols, italiens, turcs et arabes. (7)

Son fils, Moses Najara II, lui succède en tant que rabbin de Gaza. (8)
Gaza de 1967 à 2005

En 1948, l’Égypte envahit illégalement la bande de Gaza, et en chasse tous les juifs.

En 1967, lors de la Guerre des Six-Jours, Israël prend le contrôle de Gaza, après un acte de guerre de l’Égypte (blocus du détroit de Tiran). De 1967 à 2005, des juifs peuvent à nouveau vivre dans la bande de Gaza. En 2005, suite à la décision unilatérale d’Ariel Sharon, Israël démantèle les villes juives de la bande de Gaza. Dans un déferlement de violence, les musulmans détruisent les synagogues de ces villes. (9)
Gaza n’est pas une ville « palestinienne »

En résumé :

– à diverses époques, couvrant plusieurs siècles, des juifs vécurent à Gaza.

– il y eut des synagogues et des rabbins à Gaza.

– aujourd’hui s’est mis en place un véritable négationnisme, avec la complicité des médias occidentaux, qui vise à ne jamais mentionner cette présence juive à Gaza, et à faire croire que cette ville est une ville « palestinienne », jamais « souillée » par la présence de juifs.
La volonté musulmane d’éradiquer toute présence non-musulmane

Ce comportement est caractéristique de la volonté musulmane de détruire tout ce qui n’est pas musulman : hommes, œuvres, histoire.

Les musulmans ont réussi, dans leur volonté suprémaciste, à rendre Gaza totalement « judenrein », pour reprendre la terminologie nazie. (10)

Ils sont sur le point d’éradiquer totalement toute présence chrétienne dans cette ville, qui fut pendant plusieurs siècles un important centre chrétien. (11)

La bande de Gaza est à présent une dictature musulmane, soumise à la barbarie du Hamas, dont la charte appelle, en son article 7, au génocide mondial des juifs. (12)
Nous sommes tous visés par la haine musulmane

De nombreux immigrés musulmans, que nos gouvernements successifs ont imprudemment laissé entrer en France, commencent à falsifier notre Histoire (en prétendant mensongèrement que les musulmans ont sauvé la France en 1945, ou qu’ils l’ont reconstruite après guerre, par exemple), comme ils le font à Gaza et au Proche-Orient.

Un nombre important de ces immigrés musulmans ne cachent pas que leur but ultime est de détruire nos démocraties occidentales, afin de les remplacer par un califat (dictature) musulman.

L’Occident doit réagir, avant qu’il ne soit trop tard.
La suite dans un prochain numéro

Dans un numéro suivant, nous examinerons comment les arabo-musulmans qui vivent en Israël se sont installés sur cette terre à partir de la deuxième moitié du 19e siècle, et surtout pendant la première moitié du 20e siècle.
Professeur Franklin

Source: RispoteLaique
Il n’y a pas de peuple « palestinien »

Vous en voulez encore Mohamed?

Alors? On n'a pas osé mettre mon précédent commentaire sur ce billet?
C'est vrai que la vérité fait mal mais, je vous fais confiance, vous savez la falsifier!

Écrit par : Patoucha | 12/12/2012

Répondre à ce commentaire

Sans oublier que la citation mentionnée en titre, cohérente avec des centaines d'autres discours explicite de dirigeants palestiniens, d'écrits officiels ou autres publications dans les médias contrôlés des palestiniens est une incitation à l'extermination des juifs.

Dont acte !

Écrit par : archi-bald | 12/12/2012

Répondre à ce commentaire

Tenez-vous les côtes archi-bald car la dernière sortie est la meilleure! LOLLLLLLLLLL Vraiment à enfermer là!


Philosémitisme : mardi 27 novembre 2012

Complot: les Frères Musulmans roulent pour les sionistes
Cheick Hamam Said le chef des F.M. en Jordanie

Elder of Ziyon: Le journal jordanien JordanZad a publié une diatribe très drôle accusant les Frères musulmans du pire et du plus abominable des crimes. Les Frères musulmans font partie d'un complot (forcément secret puisqu'un complot est toujours secret) judéo-sioniste visant à dominer le monde.

Autre révélation stupéfiante. La Confrérie est présente dans de nombreux pays où elle espionne les frères arabes - suivant en cela les méthodes des Juifs! Le président égyptien Mohammed Morsi est un adepte des règles maçonniques des gangs américains et sionistes occidentaux dans le but de prendre le pouvoir dans le plus important pays arabe.

Mais ce n'est pas tout. Depuis leur fondation en 1920 par Hassan el-Banna (le grand-père de Tarik Ramadan) ces chers Frères sont inféodés aux maléfiques sionistes. Le moyen le plus rapide pour atteindre les objectifs de leurs maîtres sionistes est de se parer du manteau de l'Islam. Les musulmans ainsi honteusement trompés donnent de l'argent à une confrérie qui roule pour les Juifs.

Le Hamas vient d'infliger une solide raclée aux sionistes. Ceux-ci étaient aux abois et désespérés d'arrêter les hostilités. Il ont demandé à leur pantin Morsi pour forcer le Hamas à accepter une trêve. (Le fait que le Hamas fait partie des Frères musulmans n'est pas évoqué dans cet article érudit.)

L'article révèle également que les attaques terroristes perpétrées en Egypte au fil des ans ont en réalité été conçues par les franc-maçons sionistes. Y compris celui contre du quartier juif du Caire.
_____
Evidemment cette diatribe n'est pas innocente. L'explication est que les Frères Musulmans veulent prendre le pouvoir en Jordanie...

Écrit par : Patoucha | 12/12/2012

Répondre à ce commentaire

Tenez-vous les côtes archi-bald car la dernière sortie est la meilleure! LOLLLLLLLLLL Vraiment à enfermer là!


Philosémitisme : mardi 27 novembre 2012

Complot: les Frères Musulmans roulent pour les sionistes
Cheick Hamam Said le chef des F.M. en Jordanie

Elder of Ziyon: Le journal jordanien JordanZad a publié une diatribe très drôle accusant les Frères musulmans du pire et du plus abominable des crimes. Les Frères musulmans font partie d'un complot (forcément secret puisqu'un complot est toujours secret) judéo-sioniste visant à dominer le monde.

Autre révélation stupéfiante. La Confrérie est présente dans de nombreux pays où elle espionne les frères arabes - suivant en cela les méthodes des Juifs! Le président égyptien Mohammed Morsi est un adepte des règles maçonniques des gangs américains et sionistes occidentaux dans le but de prendre le pouvoir dans le plus important pays arabe.

Mais ce n'est pas tout. Depuis leur fondation en 1920 par Hassan el-Banna (le grand-père de Tarik Ramadan) ces chers Frères sont inféodés aux maléfiques sionistes. Le moyen le plus rapide pour atteindre les objectifs de leurs maîtres sionistes est de se parer du manteau de l'Islam. Les musulmans ainsi honteusement trompés donnent de l'argent à une confrérie qui roule pour les Juifs.

Le Hamas vient d'infliger une solide raclée aux sionistes. Ceux-ci étaient aux abois et désespérés d'arrêter les hostilités. Il ont demandé à leur pantin Morsi pour forcer le Hamas à accepter une trêve. (Le fait que le Hamas fait partie des Frères musulmans n'est pas évoqué dans cet article érudit.)

L'article révèle également que les attaques terroristes perpétrées en Egypte au fil des ans ont en réalité été conçues par les franc-maçons sionistes. Y compris celui contre du quartier juif du Caire.
_____
Evidemment cette diatribe n'est pas innocente. L'explication est que les Frères Musulmans veulent prendre le pouvoir en Jordanie...

Écrit par : Patoucha | 12/12/2012

Répondre à ce commentaire

Hongrie : « Les Juifs, une menace pour la sécurité nationale » ? c'est à deux pas de chez nous cela émane de joyeux chrétiens hongrois avec la bénédiction du gouvernement, et cela n'émeut nullement les sbires habitués à vêtir les Burka Tdg compatible s,qu'ils se nomment Kurta et Pâte à Chaud à moins que cela ne soit l'inverse.

Écrit par : briand | 12/12/2012

Répondre à ce commentaire

"et cela n'émeut nullement les sbires habitués à vêtir les Burka Tdg compatible s,qu'ils se nomment Kurta et Pâte à Chaud à moins que cela ne soit l'inverse."

Normal.. la vieille Patoucha est une raciste invétérée. Et Corto est comme son nom l'indique court de cerveau.

Écrit par : Daniel Yakov | 12/12/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.